Des escaliers astucieux

Fini les escaliers qui servent uniquement à passer d’un étage à l’autre ; aujourd’hui nous voulons optimiser l’espace au maximum. Ainsi, les dessous d’escaliers sont de formidables moyens pour créer du rangement et peuvent même vous faire gagner quelques mètres carrés ….

La création de rangements sous l’escalier dépend principalement de sa configuration. Quel que soit le type d’aménagement envisagé, il est important d’adapter la profondeur du rangement à son usage.

La solution la plus simple à mettre en place et la plus économique consiste à juxtaposer des caissons standards trouvés dans les grandes enseignes (Ikea, Leroy Merlin, Castorama, etc). Cette technique permet d’obtenir un résultat graphique puisque vous pouvez jouer avec les niches ouvertes ou fermées, les couleurs des caissons et des portes. Cependant, le volume et la profondeur de votre escalier risque de ne pas être totalement optimisé.

Utiliser des étagères comme rangement est une bonne astuce pour ne pas encombrer l’espace. Le but est d’installer les étagères en prolongement des marches. Cette solution esthétique nécessite que les étagères soient choisies dans les mêmes matériaux et les mêmes teintes que l’escalier afin de mieux se confondre.

Vous pourrez également opter pour des étagères suspendues sous l’escalier. Ainsi, vous pouvez conserver l’espace au sol et insérer un meuble à chaussures ou un bureau par exemple.

Une autre possibilité s’offre à vous : créer vous-même vos rangements grâce à des planches de MDF ou contreplaqué. Grâce à cette solution, vous pourrez ajuster cet espace selon vos besoins et sans perdre de place mais quelques compétences en bricolage seront évidemment nécessaires.

Créer un aménagement sous un escalier ne veut pas dire qu’il faut se contenter d’un seul type de rangements, il est possible de combiner les rangements. Ci-dessus, un excellent exemple d’une combinaison de placards, tiroirs et étagères.

Rarement inférieur à 60 cm de large, la largeur d’un escalier autorise la création d’un espace de travail sur la partie du volume disposant d’au moins 150 cm de hauteur. Si vous souhaitez que votre bureau fasse partie intégrante de votre escalier, choisissez-le dans le même matériau et dans la même teinte que ce dernier.

Enfin, pensez à soigner l’éclairage de votre espace de travail afin d’éviter de fatiguer vos yeux.
Une bonne astuce pour gagner de la place et avoir un bureau plus grand, consiste à d’installer un bureau gigogne afin d’obtenir un bureau d’angle lorsque vous vous en servez.

Concernant les penderies, la profondeur nécessaire est également d’au moins 60 cm avec une hauteur de 160 cm pour pouvoir ranger vos manteaux.
Au-delà d’une profondeur de 70 cm, des rangements télescopiques seront plus adaptées afin de rendre l’intégralité du contenu accessible.

Cet article vous a plu ? Alors n’hésitez pas à donner votre avis ou à me poser vos questions dans les commentaires !

Laisser un commentaire