Le Guide de la décoration : Comment choisir et associer les couleurs

C’est inévitable en décoration, tôt ou tard il faut choisir une voire plusieurs couleurs pour ses murs. Mais à ce moment-là de nombreuses questions vont se bousculer dans votre tête. Quelle couleur puis-je appliquer aux murs ? Sur quel mur ? Avec quelles autres teintes pourrais-je l’associer ? Est-ce que tout ça ne va pas trop assombrir la pièce ? Bref, vous l’aurez compris, choisir ses couleurs peut vite se transformer en véritable casse-tête.


Lorsque j’ai commencé à m’intéresser au monde de la déco, je ne vous cache pas qu’il était au début très difficile pour moi d’identifier quelles couleurs seraient idéales dans mes projets et surtout de prendre des décisions. Il existe tellement de nuances et de références différentes qu’il peut vite devenir compliquer de mettre de l’ordre dans ses idées et faire ses choix.


A travers ce guide, je souhaite donc vous apporter de nombreux éléments de réponses pour vos projets de déco et faire en sorte que la couleur n’ai plus de secret pour vous !
 

Les bases : Couleurs chaudes, froides et neutres

Je vais vous passer le côté barbant de l’histoire en allant à l’essentiel ! Retenez que les couleurs se distinguent en deux grandes familles : les couleurs chaudes et les couleurs froides. On les appelle ainsi à cause des sensations qu’elles provoquent sur nous. Les couleurs chaudes évoquent la chaleur tandis que les couleurs froides suggèrent la fraîcheur.
 
Cercle chromatique


Les couleurs neutres correspondent aux teintes qui s’accordent avec toutes les couleurs sans exception. Ce sont toutes les nuances de blanc, de beige, de marron, de noir ou de gris et peuvent être plus ou moins foncées.
Généralement, on préfère les utiliser comme base dans un projet déco car elles permettent de changer facilement de décor. Je vous conseille de choisir des couleurs neutres pour les murs et utiliser les couleurs vives pour vos accessoires. Ainsi, si vous finissez par vous lasser de votre décoration, il est plus simple de changer les accessoires que la couleur des murs.
 

La fonctionnalité de la pièce

On ne mettra pas les mêmes couleurs dans toutes les pièces. Pourquoi ? Tout simplement parce que, comme je vous le disais juste avant, chaque couleur à une signification et peut avoir un impact sur notre humeur. Les couleurs chaudes créent une atmosphère plus accueillante, chaleureuse et conviviale tandis que les couleurs froides créent une atmosphère apaisante.


Les harmonies de couleurs chaudes sont donc à privilégier dans un salon, une salle à manger ou encore dans une cuisine. On les recommande aussi pour un bureau car elles ont un effet stimulant et énergisant lorsqu’elles sont très vives.

Source : Leroy Merlin


Les harmonies de couleurs froides sont à utiliser dans les pièces qui invite au calme et à la détente comme la chambre, la salle de bains ou encore le salon.

Source : Leroy Merlin


Enfin, les harmonies de couleurs neutres (blanc, blancs teintés, beiges, gris …) conviennent à toutes les pièces car elles n’ont aucun impact sur notre humeur.

Source : Leroy Merlin

 

L’exposition de la pièce

Connaissez-vous l’exposition de votre pièce ? Est-elle orientée Nord ? Sud ? Ce critère est très peu utilisé pour choisir une couleur et pourtant …
La lumière est extrêmement importante. En fonction de l’exposition de votre pièce et de la lumière naturelle dont elle va bénéficier, la couleur va réagir différemment.
Cette information vous permettra ensuite de faire un tri dans les couleurs que vous pourrez retenir et celles à oublier.
 

Pièce orientée au Nord


Les pièces orientées au Nord ne verront jamais le soleil et auront une lumière naturellement froide. Il faudra donc compenser cette lumière froide en réchauffant et en éclaircissant la pièce. L’idéal est donc de choisir des couleurs chaudes, naturelles, claires ou pastels.


Évitez cependant les tons clairs à base de vert ou de gris et préférez celles à base de jaune pour réchauffer votre pièce. Idem pour le blanc. Si le blanc est connu pour valoriser la sensation d’espace, il peut vite devenir glaçant avec une orientation Nord. Pour éviter cette impression, préférez là encore des blancs teintés de jaune et additionnez-les à des teintes naturelles comme le brun ou le taupe.


En résumé, dans une pièce avec une orientation Nord, je vous conseille par exemple de sélectionner une couleur claire comme un blanc cassé et utiliser un taupe sur un seul pan de mur. Cela sera suffisant pour égayer votre pièce sans trop l’assombrir.
 

Pièce orientée au Sud


L’avantage avec une pièce exposée Sud, c’est qu’elle bénéficie d’une belle luminosité durant toute la journée. Il faut savoir que la lumière du sud réchauffe naturellement les couleurs et ajoute une pointe de jaune.


Avec une telle exposition, votre pièce accepte TOUTES les couleurs de peinture. Quelques conseils tout de même pour connaître les teintes à privilégier selon l’effet souhaité.


Vous pouvez apporter de la fraîcheur en optant pour des couleurs froides ou au contraire accentuer l’effet chaleureux en choisissant des couleurs chaudes. Sachez toutefois que les couleurs vives et chaudes peuvent visuellement devenir fatigantes sous une lumière du Sud.


Les couleurs claires et pastels accentueront l’impression d’un espace lumineux et spacieux. Enfin, toutes les nuances de gris sont autorisées car l’ensoleillement élimine tout risque de pièce triste.
 

Pièce orientée à l’Est


Une pièce exposée à l’est bénéficie d’une belle luminosité en début de journée et sa lumière semble bleutée. Pour contraster, préférez des couleurs chaudes ou neutres pour réchauffer votre pièce.
 

Pièce orientée à l’Ouest


A l’Ouest, la lumière est plus présente en fin de journée et semble plus rouge. Comme pour une orientation au sud, toutes les teintes s’accordent avec une exposition Ouest. Tout dépend de l’effet recherché. Les tons chauds s’accordent bien pour réchauffer l’ambiance tandis que les teintes froides apaiseront cet effet.
 

La règle des proportions

Dans la plupart des cas, il ne faut pas associer plus de 3 couleurs différentes : une couleur dominante, une couleur intermédiaire et une couleur accent.

Source : Leroy Merlin


La couleur dominante est la couleur la plus utilisée et la plus présente dans votre intérieur. Elle occupe environ 70% dans votre pièce.
Comme c’est la couleur la plus présente, c’est celle qui se trouve généralement sur les murs. On préfère appliquer une couleur neutre et claire pour que votre regard s’oriente sur votre mobilier et les accessoires.
Ici, la couleur dominante est présente sur le sol et le mobilier comme le canapé et la table basse.


La couleur intermédiaire ou couleur « secondaire » souligne également votre décoration. Elle sert de faire-valoir à la couleur vive. On la retrouve principalement sur les assises, les tapis, les rideaux ou même sur les murs.
Dans la plupart des cas, la couleur intermédiaire permet de lier la couleur dominante et la couleur accent. Elle sera donc plus soutenue que la couleur et plus douce que la couleur accent.
Ici il s’agit de la couleur présente sur le large pan de mur.


Enfin, la couleur accent ajoute une touche de pep’s à votre décoration. Dans cet exemple, il s’agit d’un bleu grisé mais pas de panique si vous êtes réticents avec la couleur ! Quand je parle de donner une touche de pep’s je veux dire que c’est une couleur plus soutenue, plus sombre que les deux autres. Cela peut être du gris foncé, du noir ou encore du brun. Le but est d’éviter que votre intérieur soit tristounet et monotone. Cette couleur ne devra pas occuper plus de 10% de l’espace total Elle se retrouve donc en petites touches comme sur des coussins ou des rideaux par exemple.
 

Comment associer les couleurs entre elles ?

Vous connaissez désormais toutes les bases de la déco ! Passons maintenant à l’association de plusieurs couleurs entres elles. Si choisir une couleur reste un choix plutôt intuitif, on ne peut en dire autant lorsqu’il faut associer plusieurs teintes. Comment choisir ? Quelles sont les pièges à éviter ? Je vous explique tout !
 

L’association sans prise de risque


Voici l’association la plus simple à réaliser.
Choisissez une couleur : bleu, rouge, vert, jaune, bref n’importe laquelle. Peignez un pan de mur de cette couleur et associez-la à du blanc ou à une autre teinte très claire sur les trois autres murs. D’une part, vous égayer votre intérieur grâce à la couleur et d’autre part, votre intérieur sera éclaircit grâce au blanc ou à la teinte claire. Cette association est l’une des plus simples à réaliser car elle est tout simplement INRATABLE ! C’est aussi l’une des plus utilisées dans la décoration d’aujourd’hui.


Veillez cependant à appliquer votre couleur sur le bon mur. Comme dans l’exemple ci-dessous, la couleur foncée s’applique traditionnellement sur le mur perpendiculaire à la source de lumière pour avoir le meilleur rendu possible. Placée face à la fenêtre, la couleur va absorber les rayons lumineux et assombrir votre intérieur. Évitez aussi de placer la couleur sur le même mur que votre fenêtre pour ne pas dénaturer la couleur. La teinte semblera modifiée à cause du contre-jour.

Source : Leroy Merlin

 

Réaliser un camaïeu ou un dégradé


Une deuxième solution consiste à associer plusieurs nuances d’une même couleur. Les dégradés ou les camaïeux sont des associations de teintes et nuances plus ou moins similaires, allant de la plus clair vers la plus foncée.

Source : Pinterest


Dans cet exemple, il s’agit d’un camaïeu réalisé sur un seul pan de mur, mais vous pouvez tout aussi bien réutiliser ce procédé dans toute la pièce. En utilisant des couleurs similaires.

Source : Pinterest

 

Les bonnes associations

Il n’existe pas de mauvaises associations. Les idées toutes faites disant qu’il ne faut pas associer du vert avec du bleu ou du violet avec du jaune sont à oublier. Certaines associations osées ont fait leur preuve et fonctionnent à merveille. Vous avez de nombreuses possibilités pour marier une couleur à une autre, et je dirais même qu’il existe une infinité de possibilités. Je ne vais donc pas vous énumérer toutes les associations qu’il est possible de faire, mais je vais vous donner quelques pistes et idées d’associations qui fonctionnent bien et que vous pouvez réutiliser chez vous.
 

Le noir


Forcément sombre, le noir permet d’orienter le regard et resserrer un espace trop grand. Les teintes noires ne manquent jamais de caractère et permettent de valoriser toutes les autres couleurs.


Apporté en touches, le noir est idéal pour donner du caractère à une pièce qui peut en manquer. Le noir se mariera avec toutes les couleurs. Évidemment, lorsqu’il est associé au blanc, cette association forme l’indémodable duo black & white, à la fois chic et intemporel.
Lorsqu’il est harmoniser avec un beige ou un brun chaud, il est adoucit. Associé avec du bois, le résultat est à la fois chic et chaleureux.


 

Le marron


C’est une couleur facile à utiliser car elle se marie avec de nombreuses autres teintes. Pour créer une ambiance très naturelle, vous pouvez l’associer au vert ou au bleu. Aussi, toutes les teintes de marron peuvent se marier entre elles.
Un beige presque brun se mariera avec un gris anthracite pour un ambiance masculine ou industrielle. Une composition à associer avec des matières brutes comme la bois, le béton, l’ardoise ou la brique pour accentuer ces looks.

Parlons maintenant de la couleur taupe. Vous savez c’est cette couleur qui a tant fait parler d’elle car elle a su plaire au plus grand nombre. Le taupe, c’est cette couleur à mi-chemin entre le beige, le gris et le brun. Il s’harmonise avec à peu près toutes les couleurs à condition qu’elles aient du caractère comme le noir. Bien sûr, vous pouvez également l’associer au blanc.


 

Le gris


Le gris est une couleur omniprésente en décoration. A la fois sobre et chic, le gris doit tout de même respecter quelques règles pour ne pas devenir trop triste et donner une ambiance froide.
Pour les amateurs d’ambiance douce, vous pouvez essayer la combinaison suivante. L’association du gris et du bleu clair donne un résultat très frais.


Pour celles et ceux qui aiment les ambiances naturelles et cocooning, accompagnez-le avec d’autres coloris dans des teintes sobres comme le beige, le taupe ou le brun.


Enfin, tout comme les harmonies de beiges, les gris clairs doivent être dynamisés par l’apport de teintes plus vives ou plus foncées si vous ne voulez pas que votre intérieur paraisse ennuyeux.


 

Le bleu


Propice à la détente et à la méditation, le bleu trouvera sa place dans toutes les pièces de la maison. Dans sa version claire, il agrandira votre pièce. En tonalité foncée, il apporte plus de caractère. Vous pouvez l’associer à de nombreuses autres teintes : marron, jaune, gris … et vous pouvez associer plusieurs teintes bleu entre elles pour créer un dégradé.


Le risque est de créer une atmosphère froide si on se cantonne uniquement aux couleurs froides. L’association avec des couleurs chaudes, dorées ou encore tirant vers le rouge est recommandé.


Notez que les bleus clairs manquent de personnalité et nécessitent d’être associés à des couleurs plus fortes. Ici, le bleu foncé donne du caractère à cette combinaison.


 

Le vert


Tout comme les bleus, les verts offrent une infinité de nuances différentes et se marient bien entre eux. La grande variété de verts permet de créer de nombreux camaïeux, toujours très frais lorsqu’ils sont associés au blanc.
Les verts qui tirent vers le jaune sont plus lumineux mais peuvent manquer d’élégance. On compense donc leur côté « verdâtre », peu flatteur, à des teintes plus sobres comme les gris beiges, les bruns et blanc pour apporter de l’éclat.


Les verts grisés sont plus doux et raffinés. Vous pouvez les dynamiser avec des verts plus vifs et toniques ou des teintes plus chaudes comme les beiges et marrons. Par ailleurs, ils s’harmonisent avec les gris car les teintes sont proches.


 

Le violet


Un violet assez claire s’utilisera plus facilement sur les grandes surfaces tandis qu’un violet plus foncée s’utilisera par petites touches ou sur un seul pan de mur. Pas plus.
Il est tout à fait possible de marier différentes nuances de violet entre elles. Ou alors, vous pouvez l’associer avec du blanc ou du beige. Très doux lorsqu’ils sont éclaircis avec du blanc, ils restent froids s’ils ne sont pas réchauffés avec des bruns chauds ou grisés.


Les associations osées fonctionnent bel et bien, la preuve !


 

Le rouge


Le rouge se décline lui aussi dans une multitude de nuances. Plutôt orangé pour un résultat tonique et vivifiant ou plutôt brun pour l’assombrir et lui donner plus de caractère. Satiné, un aplat rouge gagne de l’éclat en reflétant la lumière et resserre moins l’espace que ne le ferait une finition mate. En revanche, un rouge mat perd son côté tape-à-l’œil pour gagner en profondeur. Cette couleur est généralement déconseillé dans les chambres. Si vous souhaitez l’appliquer sur vos murs, un seul pan de mur suffira. Pour un style plus moderne, associez-le avec du gris ou du noir.


Associé à des gammes de gris et des bruns grisés, le rouge gagne en élégance sans perdre sa chaleur.


 

L’orange


L’orange est une couleur ultra vitaminée. Cette teinte se mariera avec du beige ou du blanc pour un contraste assez fort. Associé avec du brun, le contraste sera plus élégant.


Enfin, vous pouvez également l’adoucir avec du bleu ou du vert pour rafraîchir la pièce.


 

Le jaune


Lumineux et chaleureux, le jaune est LA couleur à choisir pour illuminer et égayer votre intérieur. Gardez en tête que plus la couleur qui lui sera associé sera foncée, plus le contraste sera fort.


Le jaune compose avec les gris des harmonies inratables. Le résultat dépendra des proportions accordées à chacun. Intégré par petites touches, notamment pour les accessoires, le jaune apporte de l’éclat sans tenir le premier rôle.


Pour ma part, je préfère très largement la teinte jaune moutarde à toutes les autres teintes de jaunes. Je trouve que cette teinte est beaucoup plus facile à associer comparé aux autres couleurs jaunes. Elles sont à mes yeux trop vives ou difficile à marier dans leurs versions claires ou pastels.
 

Le rose


Le rose est une couleur qui doit s’utiliser avec parcimonie pour ne pas manquer de classe.


Trop clair, il peut sembler trop fade et trop vif, il peut vite devenir vulgaire. En fonction de la couleur, n’hésitez pas à le rehausser ou à le tempérer.


 

Modifier les volumes grâce à la couleur

Comme vous avez pu le constater, la couleur peut être perçue différemment en fonction de nombreux critères. Mais l’un des plus grands avantages à jouer avec la couleur c’est de pouvoir modifier la perception d’un espace. En fonction du lieu, elle peut valoriser un espace ou corriger ses défauts.


Vous avez surement déjà remarquer que lorsque vous changez la peinture ou les revêtements d’une pièce, vous changez aussi la perception que vous aurez de cette même pièce. Elle peut paraître plus grande ou plus petite, plus sombre ou plus claire, avec une plus grande hauteur sous plafond ou inversement. En détournant l’attention ou en captant votre regard, la couleur peut vous faire oublier certains défauts de proportions.
 

Attirer l’attention avec un aplat


Un aplat, c’est quoi ? Un aplat est une couleur appliquer sur un seul pan de mur dans le but d’attirer l’attention. L’aplat est la solution la plus simple à réaliser pour faire un premier pas dans le monde de la couleur. Facile à réaliser, l’aplat ne concerne qu’une seule couleur et un seul pan de mur.
Le but de l’aplat est de donner du caractère à votre pièce. Pour cela, il faut donc que la couleur choisie en dispose. Évitez donc les couleurs claires ou pastels pour que votre aplat accroche le regard.

Source : Pinterest

 

Agrandir l’espace

 

Réduire les fractionnements


Pour agrandir un espace, une astuce consiste à réduire les fractionnements, les ruptures de plans et de couleurs. Concrètement ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’il faut que votre regard circule dans la pièce avec le moins d’obstacle visuel possible. Un exemple tout simple, avez-vous un tapis dans votre salon ? Si vous en avez un, c’est un excellent moyen pour structurer un espace. Mais c’est aussi un obstacle pour votre œil qui va comprendre que vous voulez distinguer des espaces différents. Retirez-le et vous gagnerez en impression d’espace.
Ce conseil vaut aussi pour les couleurs, privilégiez les mêmes teintes ou des couleurs similaires pour réduire les ruptures de plans. Ce principe est aussi valable pour les petits appartements pour faire oublier le côté exigu et pour privilégier une harmonie qui sera déclinée d’une pièce à l’autre.
 

Utiliser les couleurs claires


Une seconde solution bien plus connue permet d’agrandir un espace : les couleurs claires. Elles ont cette capacité de repousser les murs et de créer visuellement un sentiment d’espace.


Attention à ne pas en abuser ! On a tendance a user des couleurs claires dès qu’une pièce nous paraît trop petite. Mais à force de vouloir en mettre partout, on fini par générer une atmosphère trop froide et sans intérêt. De plus, à force d’en abuser, vous allez finalement mettre l’accent sur les défauts de votre pièce au lieu de les masquer car vous allez pointer du doigts l’étroitesse de votre intérieur.

Source : Pinterest

 

Favoriser l’intimité


Lorsqu’une pièce est trop petite et que vous ne pourrez rien faire pour l’agrandir, utilisez les couleurs foncées. Si les teintes sombres peuvent rétrécir un espace, elles peuvent aussi faire gagner en caractère. Grâce à leur capacité à accrocher le regard, les couleurs sombres vous feront oublier la taille de la pièce.
Autre avantage, en resserrant visuellement l’espace, les teintes foncées accorderont davantage d’intimité à une pièce qui en manque. Par exemple, dans une salle de bains trop grandes, vous pourrez utiliser un gris anthracite ou du noir pour gagner en intimité. Cette capacité est aussi très utile dans les grands espaces ouverts et parfois déstructurés.

Source : Pinterest

 

Corriger un effet couloir


Contrairement à l’astuce qui consistait à réduire les fractionnements pour agrandir un espace, ici il faut fractionner l’espace. Ainsi votre oeil va se heurter à des obstacles visuels et va oublier la longueur de la pièce. Pour ce faire, vous pouvez peindre vos portes d’une autre couleur que votre mur. Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez même peindre vos portes de différentes couleurs.
En créant un jeu de rayures verticales, vous parvenez à fractionner la longueur et atténuer l’effet de perspective.


Autre solution : rapprocher le mur du fond. Le principe consiste à peindre ou tapisser le mur du fond avec une couleur plus foncée que celle qui l’encadre pour le rapprocher visuellement.

Source : Pinterest

Ici, plusieurs astuces ont été combinée pour corriger cet effet couloir : le mur du fond a été rapproché en utilisant du bleu pétrole et le fait de peindre les portes permet de fractionner l’espace. Grâce à ce procédé, on oublie la longueur du couloir en se concentrant sur d’autres éléments.
 

Corriger une hauteur sous plafond


Imaginons que votre pièce est une boîte et votre plafond son couvercle. Si votre plafond est de couleur claire, la boîte est ouverte tandis qu’un plafond de couleur sombre ferme la boîte.
 

Corriger un plafond trop bas


Pour corriger une hauteur sous plafond trop basse, il suffit de peindre votre plafond en blanc et d’appliquer une couleur plus foncée sur vos murs.
Vous pouvez aussi jouer avec un autre effet d’optique : les rayures. En optant pour des rayures verticales, vous allez accentuer la hauteur sous plafond. Exactement comme la mode, les rayures verticales allongent votre silhouette. Cet effet est d’autant plus efficace lorsque les rayures sont contrastées et rapprochées.
 

Corriger un plafond trop haut


A l’inverse, pour corriger une hauteur sous plafond trop haute, vous avez deux solutions : les couleurs sombres et les rayures horizontales. Si un plafond trop bas peut générer une sensation d’oppression, un plafond trop haut peut nuire à l’intimité d’une pièce.


Ainsi, les couleurs sombres vont permettre de fermer le volume. Alors oui, c’est une démarche osée mais elle a fait ses preuves !
Pour les plus réticents, orientez-vous plutôt sur les rayures horizontales ou les soubassements. En décoration, les soubassements couvrent quasiment la moitié de la hauteur du mur. Ils ont pour effet de fractionner les surfaces murales pour les faire paraître plus petites. Notez que le soubassement est d’autant plus efficace quand les couleurs sont contrastées, comme dans l’exemple ci-dessous.
Mettre l’accent sur l’horizontalité de la pièce permet de faire oublier sa hauteur. Privilégiez les teintes foncées qui accrochent le regard et détournent l’attention.

Source : Pinterest

 

 » C’est quoi une bonne hauteur sous plafond ? « 

Une bonne hauteur sous plafond est celle qui donne de bonnes proportions à la pièce. Pour vous donner une idée, une hauteur de 2,40 m convient à une pièce entre 15 et 20 m². Pour une superficie supérieure, considérez que la hauteur sous plafond est insuffisante. Au contraire pour une superficie inférieure à 15 m², une hauteur de plus de 2,40 m nuit à l’intimité de la pièce.
 

En résumé

Si les couleurs sont parfaites pour jouer avec la perception d’espace, il est important de les utiliser correctement et connaître ces astuces pour réussir ses effets. Voici ce que vous devrez retenir :
– Pour choisir une couleur, tenez compte de votre pièce : sa fonctionnalité (cuisine, chambre, séjour …) et de son exposition mais aussi des couleurs déjà présentes dans votre pièce (meubles, menuiseries, déco …) pour éviter les chocs visuels.
– N’associez pas plus de trois couleurs dans une même pièce pour un résultat harmonieux !
– Les couleurs claires permettent d’agrandir visuellement l’espace à condition de les utiliser à bon escient. N’en abusez pas !
– Trop de couleurs vives tue les couleurs ! En décoration, tout doit être bien dosé. Si vous abusez des couleurs vives, vous allez fatiguer votre œil et risquez de vous en lasser.
– Les couleurs foncées sont idéales pour donner du caractère à une pièce qui peut en manquer.
– Traditionnellement, la couleur la plus foncée se place sur un mur perpendiculaire aux sources de lumière.

6 Commentaires

  1. vallee johnny

    28 mars 2018 at 18 h 04 min

    bonjour
    j ai beaucoup apprécier vos conseil comme je compte m installer dans ma région en conseil déco j en avais un peu les bases une piqure de rappel fait du bien aujourd’hui je suis surtout a la recherche d un logiciel 3d pourriez vous me conseiller dans ce choix merci pour votre aide
    a bientôt
    cordialement

    1. Jessica

      28 mars 2018 at 18 h 37 min

      Bonjour, je suis ravie que mes conseils soient utiles (y compris pour des connaisseurs) !
      Pour ma part, j’utilise SketchUp pour les visuels 3D. C’est assez simple d’utilisation et il y a pas mal de fonctionnalités. J’espère que ça vous aidera !
      A bientôt sur le blog ! 🙂

  2. berthelot patricia

    19 juillet 2017 at 21 h 43 min

    je vous remercie pour tes conseils , moi qui fait une formation dans la déco

    1. Jessica Favry

      19 juillet 2017 at 21 h 54 min

      De rien ! Contente que ces conseils vous soient utiles ! Bonne continuation pour votre formation de déco ! 😉

  3. Belisle diane

    19 juillet 2017 at 19 h 24 min

    Tres bonnes asruces

    1. Jessica Favry

      19 juillet 2017 at 20 h 45 min

      Merci, je suis ravie que ces conseils vous plaise ! A bientôt !

Laisser un commentaire